Satyricon, je crie donc je suis !

Please log in or register to like posts.

Que le binôme norvégien composé par Satyr et Frost ait écrit quelques-unes des plus belles pages musicales de l’histoire du Black Metal dont on citera volontiers le pièce maîtresse « Nemesis Divina » et se soit imposé avec Satyricon comme l’une des clés de voute de ce genre de l’extrême est un fait entendu. Aujourd’hui, le duo de choc prend un contre-pied des plus remarquables en s’associant au musée Munch d’Oslo pour illustrer une exposition dédiée au célèbre artiste local Edvard Munch dont la toile, « Le Cri », s’inscrit au panthéon de l’art pictural. Le résultat, une bande son de plus de 56 minutes parfait support auditif à l’œuvre du maître au talent protéiforme. Frost nous explique la genèse d’un projet bien loin de l’image d’Épinal qui colle encore à la peau de Satan du Black Metal. Allez, criez maintenant !

Photo : Morten Andersen

Cliquez sur l’icône pour écouter le podcast de Frost
Cliquez sur l’image pour découvrir l’album Satyricon & Munch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *